Sports (5)

Le sport est un ensemble d'exercices physiques ou mentaux se pratiquant sous forme de jeux individuels ou collectifs pouvant donner lieu à des compétitions.

2019 - Portugal - Porto - Jour 8

by
Découverte de Porto. Immersion de 12 jours entre Football, la ville de Porto et sa région. 
 
Parcourt du 9 juin 2019

Résumé du jour

En ce dimanche de final, repos. En fait, quand on va à Porto une semaine, mieux vaut faire les excursions au début qu'après 20 km à pied de monter ou de descente la veille. Surtout après 5 jours en mode chamois dans Porto. J'ai choisi d'êtres proche du stade et proche aussi du centre-ville, mais je suis sur le point le plus haut de Porto. Ça a son charme. On a une vue magnifique le matin au petit-déjeuner et au soir au dîner. Le restaurant en haut vaut bien des restaurants de la ville, car il cuisine des plats typiquement Portugais et de Porto. Son désavantage, c'est si on veut faire une croisière qui part de Rebeira faut se taper la descente et la remontée. L'autre avantage est son prix. Rarement vue un 2* aussi bien agencer. Linge tous les jours, produit de salle de bain jamais vide, aspirateur tous les jours, lit tous les jours et quand je dis tous les jours, c'est avec des drags/linges neuf. Réception 24/24. Silencieux car excentré des grandes routes, juste un b/mol une discothèque à deux mètres. La, la municipalité à un peu foiré son coup. Mais la bataille n'est pas terminée. Faudra qu'elle choisisse entre perdre un hôtel et mettre temporairement au chômage 3 personnes. Donc, aujourd'hui, football. Mais voilà, aussi, bien, les quatre équipes déçoivent, un peut. Les jeunes équipes anglaise et hollandaise quand elles ont le ballon devant les buts savent plus quoi faire avec, un Portugal qui sans Ronaldo ne faisait pas mieux que les autres, équipe vieillissante, mais avec de l'expérience. Donc après sont échec cuisant dont la Grèce avait gagné ça coupe d'Europe au Portugal, le Portugal gagne ça coupe enfin chez elle. Une opportunité que l'UEFA à offert au champion d’Europe grâce à la Coupe de la Ligue. Les Anglais sont mal aimé et la fan zone de Porto était presque vide lors du match Suisse - Angleterre. Tant qu'à la Suisse un peut toujours les même reproche. Elle est première de son groupe de calcification pour l'Euro tandis que le Portugal n'est que 3ème de son groupe. À rien n'y comprendre. On a un peu peur, je crois. Voilà, bon lundi et à bientôt.

Visites du jour

Ambiance d'une final du football Européen.

Final de la ligues des nations (Portugal - Hollande) 

Mes photos

Mes liens

Read more...

2019 - Portugal - Porto - Jour 5

by
Découverte de Porto. Immersion de 12 jours entre Football, la ville de Porto et sa région. 
 
Parcourt du 6 juin 2019

Résumé du jour

Jour de tempête, 60 km/h de vent et de pluie sur Porto. Donc je suis parti en mode survie en direction de l'atlantique. Je choisis un point qui est le "Jardim da Rotunda da Boavista". En regardant un peu à gauche et à droite, je m'aperçois que Porto est dés fois un peu en ruine, que ça descend toujours et que la montée est proche. Que les rues sont presque toujours recouvertes de pavé et que la pluie et l'absence de touriste fait ressortir leurs dessins. La premier pub anglais que j'ai trouvé. Dommage pour eux, ca sera la Hollande que je supporterais. Puis soudain au loin, j'aperçois un grand palmier qui orne la place. Je vois sur la carte qu'il y a un grand cimetière, je me dis que comme je suis à coté, pourquoi pas le visité. En y allant d'autres bâtiments plus ancien sont à l'abandon et un autre, ancien, est agrandie par une structure très moderne, avec un certain charme, je l'avoue. En entrant dans le cimetière, j'avais l'impression de rentrer dans une ville. Il y a des grands "immeubles", des "parcs" avec des pigeons qui se "régale", des grands "lotissements" très serrée de petites "maisonnettes" et d'autre plus riche avec plus d'espace. De grandes allées fleuries et surtout des fleurs partout. Certains tombeaux avec leurs entrées avec des rideaux, on se croirait dans l'entrer d'un domaine. En continuant vers la grande salle omnisports de Porto "Pavilhão Rosa Mota", on voit bien la barrière entre les riches et les pauvres. Je suis même tombé dans une ville fantôme au cœur de porto. Puis, plus je m'approche du complexe et plus cela devient riche. En fait, c'est un peu notre "Collony" de Genève, mais il a fallu encore quelques minutes pour me rendre compte de cette richesse. D'autres oiseaux mangent tranquillement sans se soucier des quelques touristes qui se promènent. On m'a dit qu'il le rénovait. J'entendis un chat miaulé, mais en fait, c'était le cri d'un pan avec ca belle parure à la chasse d'une femelle. Certaines images montrent le vent qui balaie les rues du parc. D'autres oiseaux mangent tranquillement sans se soucier des quelques touristes qui se promènent. Puis la révélation de cette richesse. Une vue imprenable sur le Douro et sur Gaia. Ce parc est joli, car il y a plusieurs niveaux avec plusieurs jardins. Bravant le vent et pluie, je décidais de rentrer, mais l'église de "Trinity Church" me tendait la main pour un moment au sec et sans vents. Voilà une journée de tempêtes qui me parait assez familière à Porto. @+

Visites du jour

Jardim da Rotunda da Boavista

Le jardin Rotunda da Boavista est situé sur la place Mouzinho à Albuquerque - plus connue sous le nom de "Rotunda da Boavista" - dans la ville de Porto , au Portugal . Depuis 1876 , le rond - point abrite la foire de São Miguel qui y avait été transférée de Cordoaria . La décision d'aménager la place et d'ériger au centre un obélisque commémorant la guerre de Péninsule - le Monument aux héros de la guerre de Péninsule - avait été prise quelques années avant la création de la République. À la fin du XXe siècle , le Jardim da Rotunda hébergea la Foire du livre de Porto pendant plusieurs années et fut un centre important des festivals de Sanjoaninas. Plus récemment, il a été réaménagé dans le cadre de la construction de la Casa da Música. Le même régénération a été suivie par des architectes Siza et Souto Moura. 

Pavilhão Rosa Mota

Le Pavilhão Rosa Mota - anciennement Pavilhão dos Desportos - est situé dans les Jardins du Palácio de Cristal , paroisse de Massarelos , dans la ville de Porto , au portugal. C'est un bâtiment en forme de baldaquin semi-sphérique, projet de l'architecte José Carlos Loureiro .Le palais original , inauguré en 1865, a été construit sur l' inspiration du London Crystal Palace . Il a été démoli en 1951 pour construire le nouveau bâtiment conçu par l'architecte José Carlos Loureiro. En 1952, toujours avec la voûte incomplète, a été réalisé dans le pavillon des sports , le Championnat du monde de Roller Hockey , dans lequel le Portugal allait gagner. Au fil des ans, le pavillon des sports a accueilli non seulement des parties de hockey sur patins à roulettes , mais également des parties de badminton , basketball , handball , volleyball , boxe , judo , gymnastique , patinage , escrime , football en salle , haltérophilie , tennis , tennis table , escalade , etc. Il y a également eu diverses activités écréatives et culturelles, telles que spectacles musicaux, théâtre, cirque, congrès et expositions, etc. Comme son prédécesseur, le Crystal Palace , également pavillon des sports, a accueilli de nombreuses foires de la Industrial Association Portuense . En 1991, le pavillon Rose Mota a été nommé en l'honneur de l'un des athlètes les plus illustres de Porto. Actuellement, le bâtiment est en cours de classement.

Trinity Church

L' église de la Trinité est une église de la ville de Porto au Portugal située à Praça da Trindade, derrière le bâtiment de l' hôtel de ville de Porto. Il a été construit tout au long du XIXe siècle , selon le projet de l'architecte Carlos Amarante (qui est enterré dans cette église). L'église a été ouverte au culte le 5 juin 1841. On dit qu'il y avait là une vision de la Sainte Trinité, et les anges chantant le Tantum Ergo Sacramentum, le devin et taumaturga Guilhermina, qui avait aussi des visions de Notre - Dame (à Bent, Argoncilhe ). Dans la chapelle principale se détache le large panneau du peintre José de Brito , représentant le baptême du Christ .

Mes photos

Mes liens

Read more...

2019 - Portugal - Porto - Jour 4

by
Découverte de Porto. Immersion de 12 jours entre Football, la ville de Porto et sa région. 
 
Parcourt du 5 juin 2019

 

Résumé du jour

Je pensais que les Portugais viendraient d'un peu partout du pays pour mettre le feu à la ville, ben, c'est plutôt les Suisses que j'ai vue. En effet la ville, à part son tourisme, était bien calme. Peut-être le matin, il y a avait du bruit de supporter. Peut-être, sont-ils partie au stade, car la présence policière était bien active. Donc pas grand monde. Je suis allé voir le métro et la aussi faut être un peu devin et pas de guichet pour me renseigner. Donc j'ai opté pour le bus où l'on prend son ticket au prêt du chauffeur (je n'ai pas encore testé au moment de l'écriture de ces lignes). Lors de mon parcours, j'ai vu des personnes manger une fondue avec un coup de blanc. La télévision portugaise était bien présente, mais notre équipe de la RTS..... Ils mangeaient peut-être une fondue. Pas vu l'équipe. Une ville, je pense, trop habitué aux grands rendez-vous footballistique. Mais les mendiants et les magasins font tout pour en profiter. Il fait frais à Porto surtout quand le vent souffle. Mais le fait de monter et descendre tout le temps est très bon pour le cœur et les graisses. Il est 16 h 30, il est temps pour moi d'enfiler mon habit de supporter.


Obligé de faire un retour de ligne. Et oui 1 joueur et hop fini la Suisse. Le chauffeur du bus, top, j'ai acheté un ticket et il m'a fait un peu le guide. Je me réjouis de supporter l'adversaire du Portugal ce dimanche. En fait ça faisait longtemps que je n'avais pas vue un match de foot de cette ampleur. D'abord le stade où Porto à perdu contre les Anglais de Liverpool et ça serais rigolo que le Portugal perde contre des Anglais. Oui, le stade est magnifique et extrêmement bien organisé. Pas de fille d'attente, pas de billet papier, tout dans le téléphone et sa marche très bien. Au festival de si mettre. Et il y a les supporters, les Suisses allemand et genevois sont assez chaud, faut dire qu'il ne faut pas huer Ronaldo, ca déchaîne une colère aveugle de ces supporters, mais la sécurité veille à calmer rapidement tout ça et le vrai jeu peu se poursuivre. Les policiers aussi, il ne faut pas les chatouiller. Je ne m'y risquerais pas. Il y avait même des policiers avec des jumelles pour surveiller les spectateurs. Top, un peu frais par contre, car le stade est ouvert et le vent y prend un plaisir de nous rafraîchir les idées. Bon voilà pour aujourd'hui. @+

Visites du jour

Promenade libre dans porto, prendre l’ambiance d'avant mach.

Stade du Dragon (demi final des Nations entre le Portugal et la Suisse)

Inauguré le 16 novembre 2003, le stade du Dragon est le nouveau stade du FC Porto et vient remplacer l'ancien Estádio das Antas situé plus haut dans le quartier das Antas de Porto. Ce stade répond aux critères de la catégorie 4 UEFA (qui remplace en 2006 la catégorie « 5 étoiles ») qui dispose de 50 033 places assises. Sa construction fut des plus délicates sur le plan technique mais aussi politique dû à de multiples interventions de la municipalité de Porto dans sa construction... ce qui repoussa à plusieurs reprises son achèvement, et mis à jour à un climat détestable entre le maire de Porto, Rui Rio, et le président du FC Porto, Jorge Nuno Pinto da Costa. Le stade a accueilli l'Euro 2004, dont le match d'ouverture (Portugal-Grèce) et une demi-finale (Grèce-République tchèque). Ce stade est une réalisation de l'architecte portugais Manuel Salgado. Il est le premier stade européen à avoir obtenu le certificat européen "greenlight" au travers de l'ADENE (agence européenne pour l'énergie); certificat rémunérant l'effort dans la réalisation de ce stade pour une utilisation rationnelle de l'énergie dans son éclairage. Le stade est qualifié de niveau A pour la réception de n'importe quel événement sportif international. Son coût approche les 100 millions d'euros. Le terrain est éclairé de 220 projecteurs de 2 000 W (1 600 lux en tout).

Mes photos

Mes liens

Read more...

2018 - Gimel - Début de saison de foot 4ème ligue

by
La saison de foot a commencé pour la 4ème ligue de foot Suisse à Gimel avec le club Gimel-Bière I créé le 01.07.1994 contre le club de Terre Saint III.

Il faut peut-être allez dans les ligues inférieures pour voir des matchs animés et engagés. 

Résumé du match

  • 1:0
    But   Gimel-Bière
    Buteur Corentin Pasche
     
  • Carton jaune
    avertissement Hugo Alexandre Da Costa Oliveira (Terre Sainte)
     
  • 2:0
    But   Gimel-Bière
    Buteur Corentin Pasche
     
  • Carton jaune
    avertissement Yannick Desarzens (Gimel-Bière)
     
  • 2:1
    But   Terre Sainte
    Buteur Sacha Ditzoff
     

Personnellement très agréable à regarder. Ambiance familiale et bon enfant avec autant de supporter de Terre Sainte que de Gimel et Bière. Et des buts, 3 au total.

Classement au 19.08.2018

4e ligue - Groupe 1

1. FC Crans II 1 1 0 0 (0) 5 : 2 3  
2. Prangins Sport l 1 1 0 0 (0) 3 : 2 3  
3. FC Pied du Jura II 1 1 0 0 (0) 2 : 1 3  
  FC Gimel-Bière I 1 1 0 0 (0) 2 : 1 3  
5. FC Etoy I 1 0 1 0 (0) 4 : 4 1  
  FC Gingins IIA 1 0 1 0 (0) 4 : 4 1  
7. FC Bursins-Rolle-Perroy II 1 0 1 0 (0) 1 : 1 1  
  FC Genolier-Begnins III 1 0 1 0 (0) 1 : 1 1  
9. FC Tolochenaz I 1 0 0 1 (0) 2 : 3 0  
10. FC Forward-Morges II 1 0 0 1 (0) 1 : 2 0  
  US Terre Sainte III 1 0 0 1 (0) 1 : 2 0  
12. FC Italia Nyon II 1 0 0 1 (0) 2 : 5 0

Mes photos

Mes liens

Read more...

Suisse - AIR14

by

Les Forces Aériennes suisses sont une composante de l’Armée suisse. Elles sont responsables des engagements militaires dans l’espace aérien. Leurs missions sont la sauvegarde de la souveraineté sur l’espace aérien (service de police aérienne et défense aérienne), le transport aérien et la reconnaissance aérienne.

La quantité de démonstrations en vol était impressionnante. Il n’y a eu aucune pause. Durant toute la journée, les patrouilles s’enchaînaient, décollant avant même que les précédentes n’aient atterri. Ceci est tout bonnement exceptionnel. Cela ne se voit pas souvent dans un meeting aérien. Normalement, il y a de légers temps morts permettant de profiter des nombreux exposants présents sur le site. En effet, en plus des présentations en vol, il est possible d’admirer de près de nombreux avions au sol ainsi que de visiter les stands de nombreux exposants vendant des goodies de toutes sortes. Ici, vous devez attendre la fin de la journée pour en profiter.

La quantité n’a cependant pas primé sur la qualité. Toutes les démonstrations étaient à la hauteur des espérances, les programmes maîtrisés et précis. Il est évident qu’à ces vitesses, voler à 3-4 mètres les uns des autres ne laisse de place ni à l’amateurisme, ni à l’improvisation. Les manœuvres sont tellement pures que tout paraît facile à exécuter, mais cela reste une impression. Si vous avez déjà touché un manche à balai d’avion, vous avez pu constater la difficulté de maintenir un cap et une altitude constante même à basse vitesse. Imaginez donc le faire cinq fois plus vite, avec toute erreur provoquant une collision avec votre voisin. Ce que font ces pilotes est tout simplement de l’art à l’état brut.

Read more...
Subscribe to this RSS feed